Accueil

Groupe

Explorez les moments clés de l’histoire du Groupe à travers ses personnalités, ses créations et ses temps forts

Scroller pour explorer

Chapitre 1

Au commencement

Photo des soeurs Evelyne Chetrite et Judith Milgrom

SMCP incarne l’histoire d’un Groupe bâti par la force de la passion et de l’entreprenariat.

Deux sœurs, Evelyne Chetrite et Judith Milgrom, partagent une passion pour la mode et veulent accompagner les femmes dans leur quotidien. Elles réalisent avec Sandro et Maje, des créations dans l’air du temps et de qualité. Très vite, les Marques s’installent dans l’esprit des clientes charmées.

Sandro habille aussi les hommes avec la griffe créative d’Ilan Chetrite. Claudie Pierlot confie sa maison éponyme aux sœurs entrepreneuses ; son esprit souffle encore aujourd’hui. Dans les studios parisiens, les fondateurs et leurs équipes artistiques imaginent des pièces uniques, de la maquette à la conception, qui traduisent une histoire singulière.

Photo d'Evelyne Chetrite

1984

Evelyne Chetrite

Evelyne Chetrite se lance dans l’aventure Sandro aux côtés de Didier Chetrite. Une première boutique verra le jour 20 ans plus tard au cœur du Marais, rue veille du Temple. Le succès se confirme. Sa vision de la féminité est le socle de la création, privilégiant son terrain d’expression favori, le masculin-féminin et murmurant à l’oreille de celles qu’elle habille une allure indéniablement parisienne.

« L'élégance du porté ne peut être sans l'élégance d'être. »

Evelyne Chetrite

Photo
Logo Sandro Paris

1984

Sandro,
la fille urbaine libre

Evelyne imagine un vestiaire porté sans ambiguïté par cette fille urbaine qui cultive la discrétion pour n’en être que plus visible. Son allure est nourrie d’une justesse presque innée et lui confère cet air naturellement cool.

Photo
Photo

1984

Claudie Pierlot, la créatrice de l’œuvre

Claudie Pierlot ne se retrouve pas dans la mode des années 80, qui envisage la féminité avec une sophistication théâtrale. Elle aspire à offrir une mode à la fois élégante et confortable pour les femmes comme elle, pour embellir sans transformer, ni trop en faire : une proposition stylistique équilibrée, en somme.

Elle crée une mode à son image, puisant dans les codes bourgeois, mais sans ostentation, humant l’air du temps sans en devenir victime. Une proposition qui pense vraiment aux femmes et aux parisiennes pour qui elle dessine une silhouette élégante mais toujours un brin décontractée.

Photo d'Evelyne Chetrite

« Je ne dessine pas, je ne couds pas, ma mode est une mode de l’observation. »

Claudie Pierlot

Logo Claudie Pierlot

1984

Claudie Pierlot, l’incontournable griffe parisienne,

A l’époque où Claudie Pierlot lance sa Marque éponyme, le sens du décalage et du mix du vestiaire de tous les jours au féminin n’existe pas. Claudie Pierlot affirmait modestement que son vestiaire était pensé pour la vie courante, et que sa mode était simplement adaptée pour être portée dans la rue du matin jusqu’au soir.

Si sa volonté était bien de proposer une garde-robe de tous les jours, cette dernière était en réalité mélangée sans complexe à sa touche créative personnelle.

Un art du décalage bien affirmé pour lequel elle osait associer des essentiels du monde du luxe avec des pièces bien moins chères.

Photo
Photo de Judith Milgrom

1998

Judith Milgrom

Très tôt, Judith a su qu’elle voulait habiller les femmes et construire son propre langage stylistique. Elle fonde la maison Maje en 1998 avec la volonté d'offrir une griffe aux femmes actives qui vivent plusieurs vies en une même journée. Elle fait ainsi perdurer le souvenir de l'atelier familial qu'elle parcourait enfant.

La mode selon Judith est organique, comme le vent, le soleil, la mer... elle ne se maîtrise ni ne se contrôle. Elle se vit.

Logo de Maje
Photo

1998

Maje, l’élégance naturelle, une Marque d’ici & d’ailleurs

De la soie en hiver, de la dentelle, des couleurs, volontairement pas trop de noir. Judith souhaite offrir du rêve dans le monde urbain. Elle fait du décalage une donnée forte de son identité. Elle vise une femme indépendante qui sait ce qu’elle aime. Judith met un point d’honneur à défendre le respect et une certaine élégance naturelle. Ici, pour célébrer les origines parisiennes de Maje et ailleurs pour rendre hommage aux origines lointaines de Judith.

« Il faut faire attention à soi pour faire attention aux autres. »

Judith Milgrom

2002

1er point de vente Maje rue du Four à Paris

2004

1er point de vente Sandro rue Veille du Temple à Paris dans le Marais

Photo
Photo d'Ilan Chetrite

2007

Ilan Chetrite

Ilan Chetrite, fils des fondateurs de la griffe parisienne Sandro, se plait à décrire la Marque comme un frère. Il oriente ses pas vers la création en 2007 et lance Sandro Homme, en proposant sa vision de la mode masculine.

Aujourd’hui, Ilan perpétue la signature stylistique familiale à travers ses collections, chacune inscrite dans un univers personnel qu’il se plait à réinventer chaque saison.

Photo Sandro au masculin

2007

Ilan Chetrite conjugue Sandro au masculin

L’homme dépeint par la maison a l’élégance rebelle. Des costumes ajustés impeccablement coupés, des vintages modernisés, et des pièces visuelles composent son vestiaire. Chaque saison, cet ensemble justement calibré procure une allure racée.

Photo Sandro au masculin
Photo

2009

Acquisition de la Marque Claudie Pierlot

En 2009, la Marque Claudie Pierlot intègre le giron de ce qui deviendra l’année suivante le Groupe SMCP, soit la réunion des trois Marques : Sandro, Maje et Claudie Pierlot.

La Marque est confiée aux deux sœurs alors que Claudie Pierlot est atteinte d’un cancer. À peine trois mois plus tard, la créatrice disparaît, à 61 ans. Claudie Pierlot s’éteint, laissant au futur Groupe SMCP un cadeau unique en son genre, une Marque avec une âme véritable créée par une femme hors du commun.

2009

Maje & l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque

Judith Milgrom s’unit à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque du Professeur Leca. Un coup de cœur pour un combat juste : soigner les enfants nés avec une malformation cardiaque, d’où qu’ils viennent, et leur donner la chance d’être opérés, coûte que coûte. 27 personnalités se joignent à la cause et créent pour Maje des œuvres originales, déclinées en foulard dont les bénéfices des ventes sont reversés à l’association.

Photo
Photo

2009

Collaboration Maje & les Putafranges chez Colette

Colette, l’ultime référence en matière de mode et de tendance accueille en avant-première la collection Maje et les Putafranges avec une vitrine et un stand dédié en janvier 2009.

Chapitre 2

Trois Marques distinctes pour un Groupe unique

2011

Création du Groupe SMCP

L’histoire de famille prend la forme d’un Groupe et conserve fidèlement son esprit entrepreneur et passionné. Le Groupe se fixe pour mission de diffuser le chic parisien dans le monde et compte à ce jour plus de 1 300 points de vente dans 40 pays.

Photo

2011

Vanessa Pierrat continue l’histoire de Claudie Pierlot

En 2006, Vanessa commence à créer pour Sandro en tant que styliste au côté d’Evelyne Chetrite. Cinq ans plus tard elle reprend ainsi la direction artistique de Claudie Pierlot, en conservant l’héritage de la Maison et en y apportant une touche mode edgy-preppy et décalée. Elle a une passion pour la mode de la rue, elle veut que les vêtements soient portés, vraiment.

« Je travaille toujours avec l’ADN de Claudie Pierlot dans un coin de ma tête. »

Vanessa Pierrat

2011

SMCP lance les sites e-commerce des Marques

2011

Ouverture du premier point de vente aux États-Unis

2012

Ouverture du premier point de vente à Hong Kong

Photo

2012-13

Judith Milgrom choisit Alexa Chung en tant qu’égérie de sa campagne

Plus qu’une rencontre, c’est surtout une passion commune pour la mode qui lie Judith à Alexa. Judith initie en 2013 un nouveau concept, intitulé « Majed by », et confie à son égérie le soin de réinterpréter les looks de sa collection Printemps-Eté 2013.

Chapitre 3

La diffusion du chic parisien dans le monde

2013

Ouverture des sièges SMCP North America à New York et SMCP Asia à Hong Kong

Les Marques parisiennes séduisent un public de plus en plus large et font voyager le chic parisien.

La présence croissante du Groupe à l’international, notamment en Grande Chine et aux Etats-Unis, amène à l’ouverture de deux nouveaux sièges à Hong Kong et à New York. Cette nouvelle proximité directe aux marchés américain et asiatique assure une meilleure adaptation des collections et fidélise la demande.

Photo

2013

Claudie Pierlot poursuit son expansion en France et à l’international

En 2013, Claudie Pierlot ouvre son 100ème point de vente. C’est également l’année où la Marque s’implante en Chine, avec l’ouverture d’une boutique à Shanghai.

Avant 2009 et le rachat de Claudie Pierlot, il n’y avait que deux boutiques. Depuis, plus de 200 points de vente ont été inaugurés et la Marque est présente dans 19 pays.

2015

Sandro Homme défile pour la première fois à la Fashion Week Homme Parisienne

Photo

2015

Le Groupe ouvre son 1000ème point de vente

Photo

2016

Création du Sac M iconique de Maje

Maje agrandit sa gamme d’accessoires avec un sac iconique : le M. Un compagnon facile de tous les jours : bohème et élégant, structuré et souple, à porter à bout de bras ou à serrer entre ses mains. C’est l’histoire d’une pièce versatile inaugurant un nouveau chapitre écrit par Maje. Une collection d’accessoires pensée pour être complémentaire à une silhouette libre.

Photo
Photo

2016

Lancement des sites e-commerce en Chine

2016

Les ventes en ligne atteignent 10% du CA total

2017

Claudie Pierlot signe une collaboration avec Annick Goutal

Claudie Pierlot a toujours eu à cœur de s’engager auprès des causes qui la touchent.

Un goût de l’élégance et des convictions partagé par Annick Goutal qui s’associe à la Maison pour réaffirmer leur idée d’un monde plus libre car instruit en soutenant l’association Chaine de l’Espoir qui œuvre pour l’éducation des enfants. Elles s’associent pour revisiter le parfum signature d’Annick Goutal « Petite Chérie ».

Photo

2017

Claudie Pierlot signe sa nouvelle ligne de maroquinerie

Claudie Pierlot enrichit sa gamme d’accessoire avec la ligne Anouck, désormais iconique. Ce sac aux codes bourgeois chics et intemporels trouve son décalage dans sa signature : le cercle. Simple, immuable, sans commencement ni fin, symbole de perfection et d’harmonie, il incarne avec justesse l’intemporalité Claudie.

Un iconique à porter pour le jour et pour toujours.

2017

Le concept magasin Claudie Pierlot évolue et incarne les codes de l’appartement parisien

Le fil rouge de Claudie Pierlot, c’est Paris… Ainsi, quand en 2017, les équipes travaillent sur le concept des magasins, c’est tout naturellement que l’idée de reconstituer l’intérieur d’un appartement parisien de la rive gauche apparaît. Un écrin à l’image de son identité : sobre, chaleureux et accueillant. La devanture marine, le parquet, les moulures typiques de l’esthétique haussmannienne, les portants en laiton, les rideaux de velours et le fauteuil ; tous ces éléments scénarisent et subliment les collections. Aujourd’hui toutes les boutiques sont développées selon ce concept magasin.

Photo
Photo

2017

Sandro lance sa gamme accessoires maroquinerie et souliers

Pour le lancement de sa collection accessoires Printemps-Été 2017, Sandro mise sur une trinité qui lui réussit : un style épuré mais éloquent, un travail technique et un confort fonctionnel. Les accessoires s’émancipent et endossent un rôle de taille : réveiller les envies d’imprévu et amener la silhouette là où on ne l’attend pas.

Chapitre 4

Une desirabilité et une croissance confirmée

2017

Introduction en bourse de SMCP sur le marché réglementé d’Euronext Paris

Le Groupe célèbre un nouveau temps fort dans son histoire en confirmant son introduction à la bourse de Paris.

Photo

« Sandro, Maje et Claudie Pierlot sont chaque année plus désirables, plus visibles, plus digitales ! Elles sont LES références internationales du 'chic parisien' dans l'esprit de clients toujours plus nombreux. »

Daniel Lalonde, Evelyne Chetrite
& Judith Milgrom

2017

Judith Milgrom reçoit la légion d’honneur par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire

Photo
Photo

2017

Ouverture du Pop-up Regent Street à Londres en partenariat avec Women for Women international

Un Pop-Up store éphémère ouvre à Londres sur un concept moderne et digital. En collaboration avec Greta Bellamacina, poète britannique, Maje développe plusieurs produits dérivés en édition limitée et décide de reverser la totalité des bénéfices à l'association Women for Women International, une association qui vient en aide aux femmes dans les pays en guerre.

2017

SMCP compte plus de 5 000 entrepreneurs passionnés

Photo
Photo

2017

Lancement des collections Sandro Eyewear & Maje Eyewear

Le Groupe SMCP et Mondottica International signe un partenariat pour développer des collections de lunettes optiques et solaires.

« C’est une extension naturelle dans les univers de Sandro et Maje, après leur succès dans la mode et les accessoires. »

Daniel Lalonde,
Directeur Général SMCP

2018

Ouverture du 100ème point de vente SMCP en Chine

Photo
Photo

2018

Maje célèbre ses 20 ans

Maje a vingt ans déjà. Maje n'a que vingt ans. Maje a traversé ces années telle une aventure sentimentale. L'histoire d'une Marque sensible, proche des femmes, évoluant avec elles. Renouvelant cette idée de la Parisienne, assumant ses choix, sans entrave, ses envies d'être un jour élégante, un jour exubérante, un autre drôle, et puis mystérieuse, souvent enjôleuse… Pour son vingtième anniversaire, Maje célèbre hier pour inventer demain en envisageant ce tournant symbolique sous le signe du futur.

« Pour toutes les femmes qui vivent plusieurs vies en une journée. »

Judith Milgrom

2018

Sandro Homme célèbre ses 10 ans

Photo

2018

Claudie loves green aux Galeries Lafayette

Claudie Pierlot a toujours eu le courage de ses convictions et aujourd’hui, la Maison souhaite contribuer à transformer la façon dont la mode impacte les Hommes et notre planète.

Pour cela, elle créé une capsule exclusive « CLAUDIE LOVES GREEN » à l’occasion du mouvement « Go For Good » des Galeries Lafayette. Chacune des six pièces incontournables de cette capsule a été produite dans une optique de préservation des ressources naturelles et de fabrication pérenne sans aucun compromis pour le style.

Nous n'avons pas fini d'écrire l'histoire...

Suivez toutes nos actualités pour en savoir plus